L’ EMPIRE DE PEREC & Entrée dans la Pléiade.

georges-perec-a-la-maison-de-campagnejpgClaire Devarrieux. NEXT. N’est-ce pas une hypothèse semblable que développe le romancier espagnol Enrique Vila-Matas ? Dans Mac et son contretemps (lire Libération du 8 avril), il suggère que 53 Jours, livre inachevé (publié posthume par P.O.L en 1989), en réalité ne l’était pas : «Perec a tout calculé, y compris l´interruption finale.”
(Ver artículo completo)

Esta entrada fue publicada en Firmas. Guarda el enlace permanente.